Le batch cooking est une méthode qui séduit de plus en plus les humains dans le cadre de la préparation de leurs propres repas. Il s’agit d’une méthode qui permet de préparer les repas pour la semaine, en général le dimanche. Il s’agit donc de cuisiner une seule fois, de portionner les repas et ensuite de les conserver au frigo ou au congélateur pour ne plus avoir qu’à les consommer le jour J.

Cela présente plusieurs avantages. Un gain de temps dans la semaine dont le rythme ne permet pas toujours de faire des repas équilibrés et élaborés. Cela permet également de mieux manger puisque les menus sont pensés et préparés en amont.

Pourquoi y penser pour son chien ?

Faire à manger pour son chien prend plus de temps que de faire à manger pour soi même, soyons réalistes, et encore plus si vous faites une ration ménagère ou une ration cuite en général. Il est donc normal de vouloir continuer à donner une alimentation fraîche et équilibrée à son animal, tout en faisant en sorte de gagner du temps pour éviter de passer 80% de son temps dans la cuisine.

Dans les faits, la méthode sera un peu différente pour les chiens puisque les repas ne se composent pas de la même façon, mais l’idée de fond est la même : cuisiner en grande quantité pour plusieurs jours et gagner du temps.

Kaamelott GIFs | Tenor

Comment ça marche ?

L’idéal est de portionner pour une semaine afin de limiter les écarts. Si vous achetez votre viande au mois, vous aurez donc 4 lots à faire en une fois et à répartir. Il sera de toute façon difficile de faire plus dans des conditions d’hygiène adéquates (oui, on privilégie les grands saladiers inox, et on oublie la piscine coquillage en plastique).

Cette méthode est largement utilisée aux Etats Unis ou au Canada.

La première étape consiste à déterminer la quantité de chaque aliment dont vous allez avoir besoin pour une semaine. En toute logique, vous avez des recettes avec une quantité quotidienne, qu’il faudra multiplier par 7 pour avoir la quantité hebdomadaire.

Exemple : 

Si vous avez 100g de poulet par jour, il vous en faudra 700g pour la semaine.

Si vous avez 150g de boeuf, il vous en faudra 1050g pour la semaine.

Une fois que vous avez calculé les quantités pour une semaine pour chaque ingrédient, calculez le poids total de tous les ingrédients pour une semaine.

Exemple :

Ma recette est composée de boeuf, de dinde et de poisson (c’est impossible mais on ne va pas détailler une ration complète de 10 ingrédients)

Quantité pour 1 jour Quantité pour 7 jours
Boeuf 200g 1400g ou 1kg4
Dinde 200g 1400g ou 1kg4
Poisson 50g 350g
Total des 7 jours : 3150g ou 3kg150

Une fois tout ça noté, pesez la quantité pour 7 jour de chaque ingrédient et versez les dans un grand bol mélangeur. Vous pouvez faire cela avec les viandes, les poissons, les moules, les légumes. Si votre animal n’est pas sensible d’un point de vue digestif vous pouvez ajouter les féculents, sinon, il faudra éviter et les rajouter au dernier moment.

Si vous avez des os charnus dans votre recettes, mettez les de côté et ne les incorporez pas tout de suite au mélange.

Lorsque vos ingrédients sont dans le bol, mélangez de façon homogène. Cette méthode est encore plus intéressante lorsque les aliments sont hachés car cela permet une meilleure répartition, mais le public français n’est pas encore prêt psychologiquement à hacher les rations de son animal alors que c’est largement répandu outre atlantique et que cela présente certains avantages que nous détaillerons dans un autre article.

Maintenant que votre mélange est fait et que vous connaissez votre quantité totale pour 7 jours, il vous suffit de répartir équitablement dans les boîtes ou les sachets.

Si vous devez ajouter des os charnus, il faudra les avoir pesé au préalable. Il conviendra donc de les ajouter un par un dans chaque boîte quotidienne. Si ces derniers avaient été hachés avec le reste de la ration il aurait été possible de les incorporer au mélange puis de répartir comme expliqué ci dessus.

Est-ce pour tous les chiens ?

Cette méthode doit être utilisée de préférence pour les adultes en bonne santé ou les séniors sans pathologie. En effet, la répartition n’est pas aussi précise que lorsque les gamelles sont préparées individuellement. Cependant, en ne dépassant pas une semaine de “batch”, cela permet de limiter les risques.

On évitera tout de même sur les chiots en croissance avant le pic de croissance, et chez les sujets malades.

Et les compléments ?

Si vous utilisez un CMV ou le multibarf, il faudra le distribuer au moment de servir la ration, accompagné de l’huile. Huile et CMV ou multibarf ne devront pas être congelés.

Si vous utilisez des compléments individuels, vous pouvez congeler le zinc, le lithothamne, le kelp. Les vitamines et levure de bière devront être servies au moment du repas avec l’huile.

 

La liste de courses

 

Inscrivez-vous pour recevoir nos informations et promotions !

Inscrivez-vous pour recevoir nos informations et promotions !

Promis, nous ne spammons pas ! Nos emails serviront à vous faire part d'infos importantes sur la Cantine, d'infos nutrition, ou pour vous informer de promotions en cours, rien de plus !

Merci ! Votre inscription a bien été prise en compte !